Trois chercheurs de l’Institut Polytechnique de Paris, l’université Ludwig-Maximilians de Münich et l’université Erasmus aux Pays-Bas ont réalisé une étude pour déterminer la période de notre vie où le cerveau atteint sont “pic cognitif”, autrement dit le moment où il serait le plus performant. D’après leur conclusion, il serait probable que cette période se situe autour de l’âge de 35 ans. Ils ont pour cela analysé 24000 parties d’échec étalées sur 124 ans (de 1890 à 2014), et ont constaté les performances du cerveau selon les âges. Il semblerait aussi qu’après 45 ans, les performances diminuent nettement. En plus d’avoir défini un âge de l'”apogée”, ils ont aussi constaté qu’il y avait une forte amélioration des prouesses cérébrales chez les moins de 20 ans, particulièrement depuis les années 1990, où le parallèle peut être fait avec le développement des parties et entrainements sur ordinateur.